Personnalisation offerte ! Livraison offerte dès 25€ d'achat !

Pas de poils en bambou chez My Boo ? Analyse de poils de brosse à dents en bambou

Pas de poils en bambou chez My Boo ? Analyse de poils de brosse à dents en bambou

C’était une promesse de notre campagne de financement participatif Ulule : l’analyse de nos poils de brosse à dents par un laboratoire français indépendant afin de confirmer leur composition. Chez My Boo Company, on considère que le respect de la planète passe aussi par le respect du consom’acteur.

Nous avons donc fait appel à l’Institut des Matériaux IMN de l’Université de Nantes, en capacité de déterminer la composition chimique et le type de matériau utilisé pour les poils de brosse à dents. On vous fait grâce du nom des différentes machines utilisées, genre spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR)…

Analyse des poils de brosse à dents de My Boo Company

Analyse des poilds de brosse à dents

Figure 1 : Spectre FTIR des poils de brosse à dents de My Boo Company et comparaison avec le Nylon 6,10.

En comparant le spectre des poils de Boo avec des spectres de référence (figure 1), la meilleure correspondance est obtenue pour le polyamide 6,10 (PA 6,10 ou nylon 6,10), c’est-à-dire que nos poils sont bien composés de nylon 6 à base d’huile de ricin.

Ce nylon, biosourcé à 62%, se synthétise à partir d’hexaméthylènediamine (composé organique) et d’acide sébacique qui est produit à partir d’huile de ricin en utilisant de l’hydroxyde de sodium, de l’acide sulfurique avec des catalyseurs comprenant de l’oxyde de zinc et du phénol. Les sous-produits de cette réaction incluent le glycérol, l’octanol et le résidu de polymère – le nylon 6,10 donc.

Analyse de « poils en bambou »

Devant de nombreuses questions qui nous sont posées sur les « poils en bambou », nous avons également réalisé cette analyse sur ces derniers (toujours à l’IMN de Nantes) à partir d’un échantillon (figure 2).

Analyse de poils en bambou

Figure 2 : Spectre FTIR des poils de brosse à dents d’un échantillon « poils en bambou » et comparaison avec la cellulose et le PBT

Voici la conclusion du laboratoire : « Les pics sont différents de ceux du Polyamide et ne correspondent pas non plus à celui de la cellulose présente dans le bambou. Le spectre obtenu montre des similitudes avec celui du polytéréphtalate de butylène (PBT), un polymère de la famille du polyéthylène, utilisé notamment dans la production de poils de pinceaux […] En conclusion, ces poils ne sont pas réalisés en fibres de bambou comme annoncé, mais plutôt en polytéréphtalate de butylène, un polymère industriel. »

Le PBT est synthétisé à partir de l’acide téréphtalique et le butylène-glycol. Il a une composition et des propriétés similaires au PET (polytéréphtalate d’éthylène), la seule différence étant le taux de cristallisation (30% pour le PET, 60% pour le PBT). Pour simplifier, dans les deux cas, on peut les décrire comme un pétrole raffiné.

Existe-t-il d’autres types de poils de brosses à dents ?

D’autres types de nylon sont adaptés pour faire des poils de brosses à dents. Notamment, il existe un nylon biodégradable, appelé nylon-4 ou polybutyrolactame. Il est fabriqué à partir de la tétraméthylènediamine et de l’acide adipique. Il peut être dégradé en 3 à 4 mois par des bactéries, appelées Pseudomonas sp., trouvées dans les boues. Plusieurs articles discutent de leur décomposition possible (ou non) dans les composteurs ménagers (voir liens à la fin de l’article), mais de manière générale, la dégradation des polyamides n’est pas toujours claire et d’autres recherches sont nécessaires sur leurs voies de dégradation. Il s’agit d’un nylon extrêmement rare sur la marché et très difficile à trouver.

À l’heure actuelle, l’unique alternative 100% naturelle et biodégradable reste les soies de porc. Néanmoins, ces soies sont prélevées sur des animaux d’élevage à l’abattoir…

En conclusion

Nos poils sont bien en nylon 6-10, comme annoncé. Son avantage est que le pourcentage de composés biosourcés pour sa synthèse est élevé, que son empreinte environnementale est réduite et qu’il est 100% recyclable. Le défaut du nylon 6-10, c’est qu’il n’est pas biodégradable, du fait de sa stabilité au contact de l’eau.

On nous demande parfois pourquoi nous ne faisons pas de « poils en bambou » : les poils analysés ne contiennent aucun élément végétal et il semblerait que ce matériau n’existe pas. Ce que les fabricants chinois appellent « poils en bambou », sont des poils couleur bambou… Par contre, les fibres de bambou existent mais uniquement pour le textile, ce qui nous a été confirmé par le laboratoire.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter nos sources :

  • Articles de blog traitant des types de poils des brosses à dents en bambou :

The truth about your biodegradable bamboo toothbrush
Bristles: nylon4 or nylon6

  • Nylon 6-10

http://www.inrs.fr/publications/bdd/plastiques/polymere.html?refINRS=PLASTIQUES_polymere_26&section=caracteristiques
https://omnexus.specialchem.com/selection-guide/polyamide-610

Hexaméthylènediamine

https://www.alfa.com/fr/content/msds/french/A14212.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hexaméthylènediamine

Acide sébacique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_sébacique

  • PBT :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Polytéréphtalate_de_butylène
https://omnexus.specialchem.com/selection-guide/polybutylene-terephthalate-pbt-plastic
http://www.inrs.fr/publications/bdd/plastiques/polymere.html?refINRS=PLASTIQUES_polymere_10&section=presentationPolymere
https://www.whatsinproducts.com/chemicals/view/2/3551/026062-94-2

  • PET :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Polytéréphtalate_d%27éthylène

  • Biodégradabilité du Nylon-4 et du nylon-6

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2769161/
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0141391010001515