Personnalisation offerte ! Livraison offerte dès 25€ d'achat !

Comment bien nettoyer sa brosse à dents en bambou ?

Comment bien nettoyer sa brosse à dents en bambou ?

Vous aimez votre brosse à dents Boo en bois ? C’est super ! Mais savez-vous comment bien l’entretenir pour la conserver le plus longtemps possible au meilleur de sa forme ? Il y a en effet de petites astuces 🙂

Les manches de nos brosses à dents sont faits à partir de bambou moso ou, pour la Tête à Clac, de hêtre françaisQuant aux poils de la tête, ils sont en nylonsqui est l’un des matériaux le mieux adapté pour cet usage !

Le bambou et le hêtre sont des matériaux naturels, et donc vivants, qui vont continuer à travailler et qui vont réagir à leur environnement ! Contrairement aux brosses à dents en plastique, un soin particulier doit leur être apporté 🙂

Rincez votre brosse à dents sous l’eau tiède

rincez la brosse

Il est primordial de bien rincer sa brosse à dents après chaque broossage ! En effet, cela permet de la débarrasser du dentifrice qui peut abîmer le bois à la longue, ainsi que de tous les petits résidus qui restent coincés entre les poils, favorisant le développement bactérien.

Pour plus d’efficacité, frottez sous l’eau tiède la tête de la brosse à l’aide de votre pouce.

Le petit + : l’eau tiède à chaude permet de redresser le nylon et donc d’augmenter sa durée de vie !

Séchez votre manche en bois, et posez-le dans un endroit sec

Sechez le manche

Le bambou et le hêtre sont naturellement des bois de classe 4, c’est-à-dire des bois stabilisés qui peuvent être en contact permanent avec l’eau douce. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une matière vivante, issue d’êtres uniques qui possèdent chacun ses qualités… et ses défauts ! Rester dans de l’eau stagnante — d’un fond de gobelet par exemple — n’est donc malgré tout pas l’idéal…

Idéalement, séchez votre manche avec un linge sec et posez-le dans un endroit sec (le rebord du lavabo, c’est parfait aussi !). Cela évitera un vieillissement prématuré du bois et l’apparition éventuelle de taches noires de moisissures.

Si malgré tout vous observez l’apparition de telles taches, n’hésitez pas à nous en faire un retour : il s’agit d’un bois qui a été mal séché avant son façonnage.

Et plus spécifiquement, on fait quoi pour sa Tête à Clac ?

Tete a clac

Késako ? La Tête à Clac, c’est un manche en bois de hêtre PEFC français, fabriqué artisanalement en France et enduit d’huile de lin bio et française. On ne lui change que la tête ! Une économie de matière et de ressource indéniable 🙂  

Par souci d’hygiène, certains sont tentés de lui retirer la tête à chaque broossage… Cette manœuvre doit cependant rester cantonnée au seul changement de tête !

En effet, à force de la retirer, vous exercez une pression sur le haut du manche qui risquerait de le fragiliser et d’agrandir la loge pour la tête !

On reste donc sur un bon rinçage de la tête à l’eau tiède suivi d’un séchage à l’aide d’un linge sec. Ainsi, à chaque changement de poils, vôtre Tête à Clac continuera à faire clac et pas crac 😉

L’huile de lin que nous appliquons permet à la fois de rendre le toucher plus doux et de protéger le bois de l’humidité. Dans l’idéal, prévoyez d’huiler le manche de votre Tête à Clac une fois tous les 6 à 8 mois afin de garantir cette protection sur un plus long terme !

Choisissez des huiles adaptées à cet usage comme le lin et surtout évitez les huiles couramment utilisées dans l’alimentation (olive, tournesol, pépin de raisin…) car elles ne sèchent pas, ce qui peut rendre le manche collant et le faire rancir.

Le grand ménage de printemps !

grand-menage-de-printemps

Votre brosse à dents est à changer tous les 2 à 3 mois, mais pourquoi ? Il y a deux critères à prendre en considération dans un changement de brosse à dents :

  • Dès que les poils commencent à se courber, l’efficacité du brossage diminue considérablement… Certains (comme plusieurs membres de l’équipe My Boo 😉 ) ont un broossage disons énergique réduisant la durée de vie d’une brosse à un mois. On peut cependant prolonger un peu la durée de vie des poils en les rinçant à l’eau chaude et en maintenant un pincement des poils le temps qu’ils refroidissent.
  • 2 à 3 mois, c’est la durée maximale d’utilisation à partir de laquelle les bactéries se développent et envahissent les poils… Le brossage devient alors contre-productif : pas très ragoutant tout ça !

Pour ralentir cette invasion indésirable et/ou prolonger la durée de vie de sa brosse (si les poils ne se sont pas courbés), prévoyez-lui un bon bain d’eau bouillante avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc puis rincez abondamment : et c’est reparti pour un tour !

Et voilà ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bons broossages !